mardi 6 janvier 2015

Baby Soft Skin

Pour en avoir déjà parlé ici, ce n'est pas un secret, j'ai une peau extrêmement sensible et réactive. Je pense certes avoir trouvé les bons produits (ici) mais, parfois, ma peau me fait sa crise d'ado. Ça commence par la plaque de boutons qui refait surface après une petite période de stress et un peu de fièvre, et ça continue avec, il y a une semaine, une réaction bien agressive au froid : peau de croco sur les jambes, peau du visage sèche et commissures gercées.

J'avais un peu l'air de ça: 



Un tour à la parapharmacie et je reviens avec un plan d'attaque. Je tartine généreusement ma peau tel un couteau à bout rond qui appliquerait une épaisse couche de Nutella sur un bout de pain frais (*bave*) (hop là le petit Topifight).

Voilà donc comment et avec quoi je l'ai matée:



- Cold Cream gel douche surgras Avène : convient aussi pour le visage, enveloppe la peau d'un film protecteur. Idéal quand l'eau est trop calcaire.

- Cold Cream lait corporel protecteur Avène : là encore on sent bien l'effet "barrière" que procure le lait. Idéale pour les jambes tout juste épilées.

- Cicalfate Avène : pour les boutons et cicatrice de boutons. Je l'applique un soir sur deux car c'est un soin très gras et épais. Mais j'en ai lu beaucoup de bien à propos du traitement des cicatrices de l'acné, et pour le moment mes imperfections s'atténuent.

- Lipikar Xerand : infidélité à Avène avec la crème pour les mains de la Roche-Posay. Très efficace même si comme la plupart de ses consœurs, elle laisse un petit film un peu gras. Ne prévoyez pas de travail "manuel" juste après.

- Huile Vea Olio : l'huile à tout faire (gerçures, crevasse...), je m'en suis servie pour réparer ma lèvre ouverte aux commissures. C'est douloureux et difficile à guérir car la plaie se rouvre en souriant, en mangeant... Mais la Véa Olio est très efficace et agit rapidement. J'en profite pour en appliquer sur mes lèvres pour une hydratation profonde.

Voilà donc ce qui aidera ma peau à survivre à cet hiver ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire